Quelle est la plus ancienne viniculture du monde?

Histoire
10.01.2022
marques de vin arménien

L'Arménie est une destination fascinante pour les œnophiles, aussi bien en termes d'histoire et de traditions que de diversité de terroirs et de cépages autochtones. Dans cet article, nous allons jeter un coup d'œil à la plus ancienne cave du monde.

Depuis les temps anciens, l'Arménie était célèbre pour ses viticulteurs, où les traditions originales ont été gardées à ce jour. Des philosophes tels que Hérodote et Strabon ont mentionné dans leurs ouvrages qu'en 401-400 avant Jésus-Christ, lorsque les armées grecques dirigées par Xénophon "passaient" sur le pays de Naïri (l'un des noms les plus anciens de l'Arménie), dans les maisons arméniennes, on leur servait du vin et de la bière qui étaient conservés dans des fosses profondes dans des grandes jarres spéciales appelées "karas".  Il est intéressant de noter que dans les karases à bière ont été insérés des canisses qui servaient à nos ancêtres de salières. Les fouilles archéologiques menées par l'académicien Petrovsky au 19-20ème siècle ont confirmé le fait qu'au 19ème siècle avant Jésus-Christ, l'Arménie s'est développée comme un état viticole.

Des archéologues ont fait une découverte passionnante dans les montagnes d'Arménie, écrivant des livres d'histoire sur le moment et le lieu où les humains ont commencé à produire du vin.  Les preuves de l'existence de la première cave apparaissent en 4100 avant Jésus-Christ. En 2011, des archéologues arméniens ont annoncé la découverte d'une production de vin qui est le plus ancien exemple connu au monde de production de vin à part entière. 

Le complexe de grottes  trouvé dans le sud-est de l'Arménie peut fournir des informations uniques sur la façon dont les gens fabriquaient du vin rouge il y a environ 6000 ans - 900 ans avant les premiers témoignages de vin comparables, trouvés dans des tombes égyptiennes.

La plus ancienne viniculture

Il a été découvert dans le complexe de grottes Areni-1 qui se trouve à Vayots Dzor. À l'intérieur de la grotte, il y a beaucoup de choses intéressantes qui racontent la vie ancienne des gens qui vivent dans cette région. Dans la même grotte, les archéologues ont découvert la plus ancienne chaussure en cuir connue, datant d'environ 5500 ans. Le site est composé d'un bassin peu profond pour presser le raisin, d'une cuve pour le stockage, d'un pressoir à vin et de jarres de fermentation. 

Il est étonnant que des objets vieux de 6000 ans, faits de bois, de cuir et d'autres matériaux organiques, aient été en général très bien conservés. La raison est peut-être le microclimat qui règne dans cette niche écologique unique, où la température moyenne est stable.

Ils ont également trouvé des pépins de raisin, des restes de raisins pressés, et une douzaine de vignes séchées. Par ailleurs, les archéologues ont pu identifier des graines et des vignes de Vitis Vinifera en 2007, lors des fouilles dirigées par l'archéologue Gregory Areshian de l'Université de Californie, Los Angeles (UCLA) - bien que certains historiens pensent que les Arméniens pratiquaient la viticulture depuis 7000 avant Jésus-Christ.

La vigne commune ou Vitis Vinifera a été cultivée pendant des milliers d'années et elle est aujourd'hui à la base d'environ 10 000 cépages différents. Cela peut couvrir plus de 7 millions d'hectares de terres. Bien qu'il existe des milliers de variétés, dont la plupart sont indigènes de certains pays ou régions spécifiques, et seule une partie d'entre elles sont commercialement populaires dans le monde entier. Chaque variété a sa propre nature et son propre caractère, mais la région où elle est cultivée joue également un rôle dans sa saveur. 

Les Arméniens fabriquent du vin depuis les temps anciens. Aujourd'hui, les technologies modernes apportent de nouvelles méthodes aux anciennes traditions. Des milliers de touristes viennent chaque année pour déguster les vins arméniens - vieillis dans des fûts de chêne en attendant d'être goûtés - sur la terre sacrée du vin, en découvrant le pays avec chaque verre. 

(Crédit photo: Vine & Wine Foundation of Armenia)